Maharashtra, la capitale du tourisme viticole de l’Inde

vin en indeQue vous soyez un œnophile ou un simple amateur, le buzz autour du vin en Inde est énorme. Les vignobles cherchent à plafonner l’expérience touristique du vin dans le Maharashtra. Lieux pittoresques, sentiers viticoles, des retraites de luxe, tout est la pour vous faire découvrir le monde du vin.

Le mois dernier, Grover Zampa, l’un des plus anciens vignobles de l’Inde, a annoncé le lancement d’une station de luxe à Sanjegaon, dans leur vignoble Nashik, faisant allusion à leur incursion dans l’oenotourisme. Bien que les étiquettes de vin comme Sula et Indage étaient parmi les premières à tirer profit de la notion, la tendance a enfin trouvé une base solide.

« Sula a permi des visites de vignobles avant même la salle de dégustation ouvert en 2005. Nous pensons que nous devons offrir une expérience mémorable aux visiteurs en plus de l’éducation et de leur faire goûter le vin « , a indiqué Ajoy Shaw, chef vigneron et vice-président de la vinification, Sula. Quand ils ont commencé la salle de dégustation, il a vu peu de visiteurs, mais maintenant, près de 150 000 visiteurs viennent chaque année. « Au départ, les habitants de Mumbai et Pune venaient nous visiter, mais dans les deux à trois dernières années, nous avons eu des visiteurs de Kochi, Chandigarh et du Sikkim, » indique Ajoy Shaw.

Grover Zampa Vineyards est un nouveau venu dans le monde de l’oenotourisme, son PDG Sumedh Mandla estime que l’existence du Resort, de s’être positionné sur une colline surplombant un lac, offrira une expérience de vin complet et sera un puissant outil marketing pour développer la marque.

Des festivals, de la musique et bien sûr, une variété de vins, jouent également un rôle clé dans pour faire venir les touristes. Le Sula Fest, The Great Grover Stomp, Le Festival York et la Fête des Vendanges Vin de l’Inde se sont très bien développés pour devenir de gros attracteurs de foules chaque année.

Le vin est aussi maintenant un choix populaire. Kapil Sekhri, le co- propriétaire et directeur de Fratelli Wines explique ce changement : «Aujourd’hui, beaucoup plus de gens voyagent à l’étranger, que par le passé. Ça leur apporte plus de visibilité et de sensibilisation. En outre, les jeunes ont plus de revenus disponibles que les générations précédentes  » .

Il commente que, par la suite, les gens se sont adaptés à la consommation de vin, regardant leurs homologues de l’Ouest et depuis, le consommateur d’aujourd’hui a besoin de connaître la source de leurs produits, c’est comme ça que le tourisme du vin a connu une belle croissance .

Dans l’ensemble, l’industrie du vin en Inde est en croissance de 25% au cours des dernières années. En 2010, les indiens consommaient 10 ml de vin par habitant. Cela a augmenté à environ 20 ml.

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply