Pourquoi visiter la ville de Kolkata (Calcutta) en Inde

Kolkata est une ville immense comprenant de nombreux sites touristiques, restaurants, une importante vie nocturne .

Kolkata (Bengali: কলকাতা) (anciennement Calcutta) est la capitale du Bengale occidental et l’un des plus grandes villes en Inde. Kolkata est une ville qui choque et charme le visiteur sans méfiance. Longtemps connue comme la capitale culturelle de l’Inde, Calcutta continue à créer des générations de poètes, écrivains, producteurs de films et de lauréats du prix Nobel. Si votre voyage ne ​​vous permet que de visiter une ou deux villes métropolitaines de l’Inde, envisagez une place pour Kolkata sur votre itinéraire. Qu’on aime ou qu’on déteste, vous ne pourrez pas oublier cette ville et vous y passerez forcément un séjour inoubliable. Ce qu’il vous faudra voir à Calcutta :

La ville s’étend le long de la rive orientale du fleuve Hooghly, un affluent du Gange, qui le sépare de Howrah sur la rive ouest. Pour les voyageurs, les parties les plus pertinentes de Calcutta sont au sud du pont Howrah dans les zones autour de BBD Bagh et Chowringhee.

Une promenade le long de la route de Chowringhee donne le rythme que vous vous apprêtez à vivre avec la rare beauté de cette ville. À travers la route balaye une immense verdure, un parc ouvert appelé le Maidan, autour du Fort William, la massive et imprenable citadelle construite par les anglais en 1773. Le fort est toujours en usage et conserve sa grandeur bien gardé.

Le long de la route de la Porte de St George, sur la frange sud de la Maidan, se trouve un monument splendide en blanc marbre Makrana . Construit en style de la Renaissance italienne cum sarrasine, le Victoria Memorial a été planifiée par Lord Curzon et inauguré par le prince de Galles en 1921. Cette tentative britannique à la construction d’une seconde Taj Mahal est dédié à la reine Victoria et abrite une fantastique collection de souvenirs rares de l’époque coloniale. Un spectacle de son et de lumière recrée l’histoire tous les soirs.

Le champ de Course attenant, construit en 1819, est l’un des meilleurs dans l’Est et est le théâtre de beaucoup de gaieté, surtout pendant la saison. NVers le nord, le long de la route de Chowringhee, se trouve le Planétarium Birla, un des plus grands dans le monde. Le dôme central mesure 25 mètres de diamètre.

Situé sur Chowringhee Road , le musée indien construit en 1877 dans le style architecture italienne. Comprend une collection variée d’expositions avec des fossiles uniques, bouddhistes du Gandhara art, une momie égyptienne et une salle pleine de souvenirs!

La tour de 48 mètres du Monument Ochterlony, rebaptisé Shahid Minar, détient la commande à l’extrémité nord de Maidan. Et la puissante rivière Hooghly . A l’extrémité nord du Maidan, vers la rivière, se trouve la maison du gouvernement britannique appelée Raj Bhavan. Construite en 1803, sur le modèle de la maison de Lord Curzon, Keddleston Hall, Derbyshire, Angleterre, elle est maintenant la résidence officielle du gouverneur du Bengale. Il y a beaucoup d’œuvres rares d’art et autres articles intéressants.

Une promenade à travers l’Hôtel de Ville, construit en 1813, dans le style architecture dorique. Achevé en 1872, le style architectural gothique a été copié à partir du Staadhans à Ypres, en Belgique. La tour mesure 55 mètres.

Le pont de Howrah et Vidyasagar Setu . L’ambiance est amicale et profonde avec la vue sur la rivière. Dalhousie Square était le centre administratif de l’Inde britannique. De côté est le General Post Office. Elle est construit sur le site de l’original de Fort William. De l’autre côté du bâtiment se trouve des écrivains, une structure massive gothique avec piliers ioniques – toujours dans la maison du pouvoir politique.

Au Chorbagan se trouve le Palais de Marbre, construit en 1840 par Raja Rajendra Mullick, aujourd’hui un musée.

Un peu plus loin, dans le sud de Calcutta, se trouve un manoir seigneurial. Une fois la maison des vice-rois britanniques, Belvedere House est maintenant à la Bibliothèque nationale.

Les Missionnaires de la Charité est un nouvel ordre fondé en 1950 par Mère Teresa. Leur voeu «d’offrir un service inconditionnel et gratuit pour les plus pauvres des pauvres» a été mis en action avec la mise en place de la tombe de plusieurs homes.

Maidan: Trois kilomètres de longueur et plus d’un km de largeur, le «poumon de Calcutta».

Eden Gardens: Nommé d’après la sœur de lord Auckland, ce jardin pittoresque a une petite pagode birmane située dans un petit lac. Il abrite également le Cricket Stadium de Calcutta.

Outram Ghat, riveraine du Gange: Une agréable promenade.

Jardin zoologique: couvre 16 hectares de terres et construit en 1876. Les lacs sont dans une retraite de prédilection pour les oiseaux migrateurs de Sibérie.

Jardin d’horticulture: L’environnement verdoyant est également le lieu de plantes exotiques et expositions florales.

Rabindra Sarovar: Un parc et pique-nique avec un lac central et des arbres en surplomb. Les événements régate d’aviron se déroulent ici.

LE SÉJOUR SPIRITUEL

Kalighat: Selon la légende, lorsque le corps de l’épouse de Lord Shiva Parvati a été coupé, un de ses doigts est tombé ici. Reconstruit en 1809, il s’agit d’un important sanctuaire hindou du culte de Shakti . Le temple est dans la partie sud de la ville.

Temple Dakshineswar Kali et Belur Math: Construit en 1847, sur les rives de l’Hooghly, au nord de Calcutta, le temple est associé à Shri Ramakrishna, le saint siècle éclectique qui a relancé l’hindouisme 19ème cours du Raj britannique. À travers le fleuve se Belur Math, siège de Ramakrishna Mission. Le monastère est un havre de paix et d’harmonie religieuse.

Ramakrishna , Institut de la Culture: commémore le centenaire de la naissance de Shri Ramakrishna Paramahamsa. Discours religieux et les échanges culturels ont lieu ici, parmi les savants internationaux. L’institut est situé à Golpark.

Mosquée Nakhoda : Calquée sur la tombe d’Akbar en Sikandra, la mosquée de grès rouge a deux minarets 46 mts de haut, un dôme d’oignon peintes de couleurs vives en forme et peut accueillir 10.000 personnes. Construite en 1926 et située sur le chemin Chitpur.

Eglise St John : Construite en 1787, avec des colonnes grecques. Le cimetière a le mausolée de Job Charnock, fondateur de Calcutta. Sur le côté nord-ouest du Raj Bhavan.

Cathédrale Saint-Paul: Construite entre 1839 et 1847 en style gothique avec des vitraux et deux fresques florentines, la cathédrale est le plus grand de la ville et à côté du Planétarium Birla.

L’Eglise arménienne: Le plus vieux lieu de culte chrétien à Calcutta. L’église de Saint Nazareth a été construit en 1764.

Synagogues juives: La synagogue Maghen David sur la rue de la synagogue juive et Béthel à Pollock Street sont lieux de culte très ancien et un rappel de la nature cosmopolite de la ville.

Temples du feu Parsi: Ils répondent aux besoins religieux de la communauté Parsi éminents de Calcutta. Situé sur la rue Metcalf et Beliaghata.

Temple Bouddhiste japonais : Situé sur les rives de Rabindra Sarovar.

Temple Pareshnath Jain : Le temple est ornée d’une masse de miroirs, de pierres colorées et mosaïque de verre, et surplombe un jardin magnifique. C’est dans Shyambazar.

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply