Le WTTC appelle à une réforme gouvernementale du tourisme indien

David Scowsill, le président du World Travel & Tourism Council (WTTC) a appelé le gouvernement indien afin de répondre aux deux grandes questions qui sont susceptibles de freiner la croissance du tourisme dans le pays comme les procédures de taxation et de visa.

Prenant la parole lors du forum de l’Hôtel investissement en Inde, David Scowsill a déclaré que : « L’Inde est de plus en plus cher ».

«Les impôts sont monnaie courante dans le secteur de l’aviation, ce qui indique que le gouvernement considère le secteur comme une source de revenus plutôt qu’un générateur de revenus.

Mais une fiscalité élevée va potentiellement entraver le développement du tourisme.

Il est essentiel pour le gouvernement de faire des gestes supplémentaires afin de réduire le fardeau fiscal de l’industrie. »

Bien que les projets de IATA pour que l’industrie de l’aviation du pays soit le quatrième marché en importance pour les passagers au niveau des vols intérieurs à l’échelle mondiale d’ici à 2016, la conduite des opérations rentables est toujours un défi.

Il y a une surproduction actuelle dans le secteur hôtelier dans quelques grandes villes en Inde, ce qui se traduit par des baisses dans les trois indicateurs clés de performance (taux d’occupation, le taux journalier moyen et le revenu par chambre disponible) au cours des neuf premiers mois de 2012.

Scowsill a poursuivi: «Nous avons vu des développements encourageants en Inde, avec des tentatives visant à libéraliser les procédures de visa, comme l’assouplissement des restrictions de visa réciproque avec le Pakistan, l’expansion de visas sur les arrivées d’inclure visiteurs malais et thaïlandais, et la suppression ou restriction nécessitant deux écart de mois entre la rentrée pour la plupart des détenteurs de visas.

« Le WTTC félicite l’Inde pour ces mesures, qui reflètent le soutien positif du gouvernement dans l’industrie touristique du pays, mais il y a encore beaucoup à faire en Inde et en particulier avec les autres pays du G20 afin de supprimer ces restrictions sur les visas. »

De nouvelles mesures pour le rendre plus facile pour les voyageurs afin d’entrer dans le pays sont une priorité essentielle.

La poursuite du processus de fourniture des visas à l’arrivée à plus de nationalités est une composante de ce progrès.

Avec l’assouplissement des restrictions de visa, il est également important de rendre le processus plus rapide et finaliser le visa électronique, de sorte que les voyageurs qui veulent venir dans le pays ne soient pas confrontés à des obstacles inutiles pour entrer et séjourner dans le pays. »

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply