Guide essentiel des différents types de visas indiens

Le gouvernement indien a apporté des modifications importantes aux types de visas indiens qu’il propose depuis le 1er avril 2017. Ce guide sur les types de visas indiens vous aidera à déterminer quels visas indiens sont disponibles et pour qui. De plus amples informations sur chaque catégorie de visa sont disponibles sur le site Web du ministère de l’Intérieur.

Le Visa touristique

    Les visas touristiques sont délivrés aux personnes qui veulent venir en Inde pour visiter des gens et faire du tourisme ou suivre un programme de yoga à court terme. Bien que les visas touristiques puissent être délivrés pour plus de six mois, selon la nationalité du demandeur, il n’est pas possible de rester plus de six mois en Inde avec un visa touristique. À la fin de 2009, l’Inde a introduit de nouvelles règles pour limiter l’utilisation abusive des visas touristiques en Inde (les personnes qui vivaient en Inde avec un visa touristique et qui effectuaient des trajets rapides vers un pays voisin et revenaient tous les six mois). Plus précisément, un écart de deux mois était nécessaire entre les visites en Inde. Cette exigence a finalement été supprimée fin novembre 2012. Cependant, certaines exceptions subsistent. Notez également que si vous demandez un autre visa touristique dans le mois qui suit l’expiration de votre ancien visa, le traitement peut prendre jusqu’à 45 jours, car le Ministère de l’Intérieur vous demande d’en faire la demande.

Le Visa Entrée (X)

    Un visa X avait l’habitude d’être délivré à des personnes qui ne tombaient clairement dans aucune des autres catégories de demandeurs de visa (tels que les bénévoles). Cependant, à la mi-2010, un visa X est uniquement disponible pour les personnes suivantes:
        Un étranger d’origine indienne.
        Conjoint et enfants d’un étranger d’origine indienne ou citoyen indien.
        Conjoint et enfants à charge d’un étranger venant en Inde sur un autre visa à long terme, tel qu’un visa de travail ou un visa d’affaires.
        Les étrangers qui se joignent à des ashrams ou des communautés spirituelles spécifiques, comme Auroville, Sri Aurobindo Ashram, Missions de Charités à Kolkata, ou certains monastères bouddhistes.
        Les étrangers qui participent à des événements sportifs internationaux professionnels.

    Il n’est pas possible de travailler en Inde avec un visa X. Cependant, les visas X peuvent être étendus en Inde, et il n’est pas nécessaire de partir tous les six mois. Si vous restez plus de six mois à la fois, vous devrez vous inscrire auprès du Foreign Registration Regional Office.



Le Visa de travail

    Les visas d’emploi sont délivrés aux étrangers qui travaillent en Inde, pour une organisation enregistrée en Inde. Les étrangers effectuant du travail bénévole à long terme en Inde se voient désormais octroyer des visas d’emploi (contrairement aux visas X auparavant). Les visas de projets spéciaux sont délivrés aux étrangers hautement qualifiés venant en Inde pour travailler dans les secteurs de l’énergie et de l’acier. Les visas d’emploi sont généralement pour une année, ou la durée du contrat. Ils peuvent être étendus en Inde.

    Afin de demander un visa d’emploi, vous aurez besoin d’une preuve d’emploi auprès d’une entreprise / organisation en Inde, comme un contrat qui énonce les termes et conditions. À partir du 1er avril 2017, la règle qui stipule que les candidats doivent gagner 16,25 lakhs roupies (environ 23 000 $) par an ou plus a été abaissée pour permettre aux étrangers d’enseigner dans les instituts d’enseignement supérieur du centre. D’autres exceptions sont faites pour les volontaires, les cuisiniers ethniques, les traducteurs, les professeurs de langue étrangère et les membres des Hautes Commissions étrangères et des Ambassades.

Le visa Stagiaire (I) : Nouvelle Catégorie

    Avant le 1er avril 2017, il était nécessaire pour les étrangers poursuivant un stage dans une organisation indienne d’obtenir un visa de travail. Cependant, les étrangers qui remplissent certaines conditions peuvent désormais obtenir un visa de stagiaire. L’écart entre la fin des études ou l’obtention du diplôme et le début du stage ne doit pas dépasser un an. La validité du visa de stagiaire est limitée à la durée du programme de stage ou à une année, ce qui est toujours inférieur. Il ne peut pas être converti en un visa de travail (ou tout autre type d’ inde visa).
    
    
Le Visa d’affaires

    Les visas d’affaires sont disponibles pour les personnes souhaitant des opportunités d’affaires ou pour mener des affaires en Inde. Ce type de visa diffère d’un visa d’emploi en ce sens que le demandeur ne travaillera pas pour une organisation en Inde et ne gagnera pas de revenu. Les demandeurs de visa d’affaires auront besoin d’une lettre de l’organisation avec laquelle ils ont l’intention de faire affaire, indiquant la nature de l’entreprise, la durée du séjour, les lieux à visiter et l’intention de faire face aux dépenses.

    Les visas d’affaires sont valables jusqu’à cinq ans, avec plusieurs entrées. Cependant, les titulaires ne sont généralement pas autorisés à rester en Inde plus de six mois à la fois (selon la nature de l’entreprise). Des visas d’affaires de 10 ans peuvent être accordés aux étrangers qui créent des coentreprises en Inde.

   


Le Visa d’étudiant

Les visas d’étudiant sont accordés aux personnes qui souhaitent venir en Inde et étudier à long terme dans un établissement d’enseignement officiellement reconnu. Cela comprend l’étude du yoga, de la culture védique et du système indien de danse et de musique. Le document principal requis est les documents d’admission / d’inscription des étudiants de l’établissement. Les visas d’étudiants sont délivrés pour une durée maximale de cinq ans, en fonction de la durée du cours. Ils peuvent également être étendus en Inde.

En ce qui concerne le yoga, le terme «visa de yoga» est souvent mentionné. Cependant, c’est en fait un visa étudiant qui est fourni dans le but d’étudier le yoga. La plupart des centres de yoga bien connus en Inde exigeront que ceux qui étudient avec eux obtiennent un visa de yoga étudiant. Un visa touristique n’est pas suffisant pour une étude à long terme.

Le Visa de conférence

Les visas de conférence sont délivrés aux délégués qui veulent assister à une conférence en Inde offerte par une organisation gouvernementale indienne. Ceux qui assistent à une conférence avec une organisation privée en Inde doivent demander un visa d’affaires.

Le visa de Journaliste

Si vous êtes un journaliste ou un photographe professionnel, vous devez demander un visa de journaliste. Le principal avantage d’un visa de journaliste est si vous voulez accéder à une région ou une personne en particulier. Un visa de journaliste est délivré pour trois mois. Cependant, ces visas peuvent être notoirement difficiles à obtenir, donc ne s’appliquent que si vous en avez vraiment besoin.

Si vous êtes employé par une société de médias, ou si vous inscrivez votre profession en tant que journaliste ou photographe sur votre demande de visa, il est probable que vous obtiendrez un visa de journaliste, indépendamment de ce que vous avez l’intention de faire en Inde. L’Inde est très sensible aux personnes impliquées dans les médias (y compris les rédacteurs et écrivains) venant en Inde, en raison de la façon dont ils peuvent dépeindre le pays.

Le visa Film (F) : Nouvelle catégorie

Si vous envisagez de faire un film commercial ou une émission de télévision en Inde, à partir du 1er avril 2017, vous devrez demander un visa Film. La demande de visa est examinée et traitée par le ministère de l’Information et de la Radiodiffusion dans un délai de 60 jours. Il est valable jusqu’à un an.

Quiconque filme un film documentaire ou une publicité doit demander un visa de journaliste.



Le Visa de recherche

Les visas de recherche sont délivrés aux professeurs et aux chercheurs qui souhaitent visiter l’Inde à des fins de recherche. C’est une autre catégorie de visa difficile à obtenir. C’est restrictif et il y a beaucoup d’exigences. Les demandes sont envoyées au ministère de l’Éducation. Ministère du Développement des ressources humaines pour approbation, ce qui peut prendre trois mois pour être accordé. Beaucoup de gens choisissent de demander un visa de tourisme à la place, s’ils effectuent des recherches informelles et ne vont pas être en Inde pendant plus de six mois.

Le Visa médical

Les visas médicaux sont fournis à ceux qui voient un traitement médical à long terme en Inde dans des hôpitaux reconnus et spécialisés, et dans des centres de traitement. Le traitement doit être de nature significative, tel que la neurochirurgie, la chirurgie cardiaque, la greffe d’organe, le remplacement articulaire, la thérapie génique et la chirurgie plastique. Un maximum de deux visas médicaux peuvent être délivrés aux personnes accompagnant le patient. Si vous ne subissez un traitement à court terme que jusqu’à 60 jours, vous pouvez demander un visa e-Medical.

Le Visa de transit

Les visiteurs séjournant en Inde pour moins de 72 heures peuvent obtenir un visa de transit. Sinon, un visa de touriste est requis. Une réservation de compagnie aérienne confirmée pour le voyage en avant doit être montrée en demandant pour le visa.

Autres visas

D’autres visas indiens moins utilisés sont également disponibles dans certaines circonstances. Ceux-ci incluent des visas sportifs, des visas d’alpinisme, des visas de missionnaire, et des visas diplomatiques.

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply